Surf en Italie : Guide Ultime

Le surf en Italie est une aventure sur la Méditerranée, avec des vagues sur la côte ouest de la Sardaigne et tout autour de la mer Ligure qui ne demandent qu’à être trouvées et apprivoisées.

Introduction au surf en Italie

Le surf en Italie n’est peut-être pas ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à un voyage en Europe. L’Algarve, Hossegor, le Pays basque – il y en a beaucoup qui peuvent se targuer d’être parmi les meilleures destinations de la planète. Mais il est difficile d’ignorer que l’Italie est entourée de mers sur trois côtés. Elle compte plus de 7 500 km de côtes, de nombreuses îles et même des lacs de montagne susceptibles de produire des vagues.

Avertissement : il ne s’agit pas de faire des vagues tonitruantes à la portugaise. Ce que l’Italie peut offrir, c’est une véritable aventure méditerranéenne, des visions de côtes magnifiques entourées de montagnes, de longs déjeuners de fruits de mer et de pizzas après le surf et, bien sûr, de grands vins. Les spots eux-mêmes sont peu nombreux et éloignés les uns des autres, mais ils sont ponctués de territoires de surf non découverts où seuls les locaux pourront vous montrer les points.

Les spots les plus remarquables sont la côte ouest sauvage de la Sardaigne et les nouveaux spots de la baie de Ligurie, qui offrent des breaks de port cunéiformes d’une grande qualité. Tous ces spots fonctionnent mieux en hiver, alors n’oubliez pas vos gommes.

En bref

Le bon côté des choses :

  • Surfer dans l’un des plus beaux pays d’Europe – et l’un des plus savoureux ! – d’Europe.
  • Quelques spots de qualité en Sardaigne

Le mauvais :

  • Dépend de la force du vent
  • Jamais très grand
  • Manque de spots de qualité

Les meilleurs spots de surf en Italie

La Sardaigne

La deuxième plus grande île de la Méditerranée est peut-être la région d’Italie la mieux placée pour le surf. Toute la côte ouest (en particulier la zone connue sous le nom de Côte verte) est truffée de points et même de barils les jours de grande affluence. C’est un territoire bien connu des surfeurs italiens, mais il y en a encore beaucoup à trouver.

Sicile

La Sicile est l’un des endroits d’Italie les mieux exposés aux canaux de houle méditerranéens. Les vents d’ouest se combinent à de rares vagues de fond venant du sud et de l’est pour offrir des spots de surf sous tous les angles. La présence de récifs rocheux sous l’eau permet également à l’île d’avoir une certaine taille. Mais la vedette est surtout l’Isola delle Femmine, sur la côte nord, qui est parfaite pour les débutants et les intermédiaires pendant les mois d’hiver les plus sauvages. Trois écoles de surf très réputées y travaillent également.

Varazze

Varazze a un break fantastique dans sa manche : un pic en forme de A qui, selon certains, se surfe comme une pointe de SoCal. Nous n’avons pas l’intention d’être trop lyriques, car nous comptons toujours sur les houles méditerranéennes en forme de cadre en A. Mais il y a certainement quelque chose à faire. Cependant, il y a certainement quelque chose à dire sur le fait qu’il s’agit de la meilleure vague de qualité du pays.

Toscane

La région de Toscane, que l’on associe le plus souvent aux vins de Chianti et aux collines ondoyantes, est en fait l’un des territoires les plus fertiles d’Italie en matière de surf. La raison ? Un long littoral ondulant avec des rochers et du sable en abondance, qui s’étend sur près de 140 miles au nord de la frontière du Latium jusqu’aux rives spectaculaires des Alpes Apuanes. Les vagues ne manquent pas, mais elles sont souvent petites et ne conviennent qu’aux débutants.

Levanto

Les surfeurs débutants à la recherche d’un endroit où surfer dans le nord de l’Italie devraient laisser de côté les vagues difficiles et surchargées de Varazze et se rendre à Levanto. La ville brille comme un diadème sous les montagnes luxuriantes de Monterosso et dispose de quatre ou cinq spots sur sa plage, tous bons pour les débutants. Le vrai bonheur est la régularité de l’ensemble, car les houles viennent de l’ouest, du sud et du nord à différentes périodes de l’année, bien que l’été soit généralement trop plat pour que l’on puisse faire quoi que ce soit.

Les meilleurs endroits où séjourner si vous allez surfer en Italie

Il n’y a pas beaucoup de camps de surf en Italie. Cependant, les hôtels ci-dessous vous permettront de vous rapprocher de certaines des meilleures vagues du pays.

Is Arenas Camping Village

Vous ne serez PAS déçu par l’un des luxueux Is Arenas Camping Village, qui propose des tentes tipi et des options de glamping dans les bois, juste derrière la plage de S’archittu. Vous pouvez prendre votre planche et être sur le sable bien plus rapidement que si vous optiez pour une villa de luxe dans les collines. D’accord, ce n’est pas le luxe, mais c’est proche de la nature et des vagues.

🇮🇹 Le surf en Italie est une expérience unique. Et si nous changions de continent et découvrions le surf au Mexique ?

Camping La Pineta

Les visites estivales sur la côte ouest de la Toscane ne doivent pas nécessairement coûter une fortune. Choisissez les petites cabanes du Camping La Pineta pour les moments où le sirocco se lève et alimente les vagues de cette célèbre région. Les séjours sont simples mais bon marché, avec accès à de petites kitchenettes et à une piscine commune.

Villa Laura

La Villa Laura est une villa de deux chambres qui peut accueillir jusqu’à sept personnes (cinq adultes et deux enfants) en même temps. Elle offre des vues époustouflantes sur le littoral ouest de la Sardaigne, avec un empilement de rochers froissés s’élevant juste devant la piscine. Pour les surfeurs, l’accès aux plages qui s’enflamment lors des houles d’hiver est fantastique, en particulier à Buggerru et Portopino.

Quand surfer en Italie ?

La meilleure période pour surfer en Italie est sans conteste les mois d’hiver. Les fortes houles de vent ont tendance à se lever vers le mois de septembre, mais n’atteignent vraiment leur apogée qu’en décembre et janvier, ce qui est idéal pour la côte ouest de la Sardaigne et pour les spots les plus cachés de la côte est de la Sicile (pour nous, les deux destinations de surf les plus importantes ici). Pour ce qui est des spots de Varazze, de Ligurie et de Toscane, la clé est soit un (très) rare sirocco d’été, soit un fort mistral venant de France. Ce dernier donne les vagues les plus fiables sur tous les spots de la région et est à son meilleur en février et mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier